Physiothérapie du sport

Le volet physiothérapie du sport est personnalisé par Chloé Weber qui a aujourd’hui près de 18 ans d’expérience. Dès son diplôme de physiothérapie, elle décide de se spécialiser dans le sport. Après un passage au service des paraplégiques des HUG, elle travaille essentiellement dans des cliniques ou cabinets privés spécialisés.

Lors de son parcours professionnel en tant qu’employée, elle s’est occupée de sportifs de tous niveaux avec un accent particulier sur le haut niveau. Club de Handball de Chênois, joueurs du Genève-Servette hockey club, sports de voile, ce parcours va l’emmener à être engagée par Hirslanden pour devenir l’une des physiothérapeute attitrée du Lausanne Hockey Club pendant 4 saisons. L’un de ses rêves était de devenir indépendante et ouvrir son propre cabinet de physiothérapie du sport. La concrétisation de ce rêve c’est saugyperformance qui allie les aspects thérapie et entraînement depuis fin 2013.

Pour Chloé, les clés d’une bonne prise en charge passe par : la formation continue, la bonne communication entre les différents intervenants autour du sportif et avec le sportif et une grande empathie.

Chloé termine en 2017 un parcours de 6 ans d’étude à l’Ecole d’ostéopathie de Rennes en parallèle à son métier. Elle fait son travail de diplôme d’ostéopathie sur la Tenodèse du FHL. Elle est donc maintenant également spécialisée dans les pathologies de surcharge liée à un dysfonctionnement du pied de l’athlète (en particulier le coureur à pieds, le basketteur, footballeur et tous les sports à haut impact au sol) . Elle a pu remarquer dans le cadre de son étude qu’il peut y avoir un lien significatif entre des pathologies type fascéite plantaire, tendinite du tendon d’Achille, tendinite du TFL, périostite tibiale et mauvais coulissement du tendon du fléchisseur du hallux. Elle a également pu constater qu’un traitement ostéopathique peut libérer le tendon et diminuer significativement le risque de la surcharge.

Les commentaires sont clos.